Mieux connaître OSC : Notre idée du métier


Depuis la création d’OSC, les dirigeants ont toujours privilégié la qualité, bien  avant que la démarche qualité devienne une exigence contractuelle des marchés. Pour nous, la qualité fait aussi écho à la sécurité, tant du personnel exécutant que des usagers.

Par ailleurs, nous tenons à notre activité multiple que nous considérons comme formatrice :

  • la polyvalence vis-à-vis des matériaux que nous étudions (béton armé, précontraint, métal, bois, aluminium, maçonnerie…)
  • la diversité de notre activité :
    • les études d’exécution permettent notamment d’aller au bout d’un projet et de mieux appréhender les bonnes dispositions que nous pouvons reconduire en études de projet.
    • la maîtrise d’œuvre et particulièrement le suivi des travaux permet d’identifier ce que les entreprises sont en mesure de produire mais aussi leurs limites techniques
    • les inspections et diagnostics permettent, à travers la pathologie des ouvrages, de détecter les points à améliorer, tant en études de projet que d’exécution, ou encore les mauvaises dispositions à éviter…
    • la diversité de nos contacts dans la profession : entreprises, maîtres d’ouvrage publics (des grandes administrations aux communes les plus modestes), les spécialistes (hydrauliciens, architectes, géotechniciens, environnementalistes…).

Nous cultivons également la réactivité :
nous aimons apporter à nos clients, quand le contexte l’exige, des réponses rapides, mais aussi réfléchies. Notre structure, certes modeste, mais souple, permet une mobilisation forte et efficace.

 

Notre expérience permet de bien connaître l’économie des projets : les solutions que nous préconisons sont basées sur cette connaissance associée bien sûr à la durabilité,  maintenance et entretien de l’ouvrage.

Enfin, notre personnel basé sur 2 ingénieurs experts et des projeteurs expérimentés permet de proposer des prestations à forte technicité.

De même, le suivi des affaires pour le client est clair : l’ingénieur établissant l’offre est le chargé d’affaire, mais aussi l’ingénieur d’études. Cette démarche donne force et cohérence au projet, garantissant une prestation que nos clients apprécient.

 

La maîtrise de la qualité

Les plans que nous émettons doivent être lisibles, sans erreurs, en adéquation avec la note de calculs ou la note de prédimensionnement, avec le contexte (réglementaire et technique). De même les notes de calculs doivent être vérifiées pour éviter les erreurs simples de calculs  mais aussi les erreurs d’appréciation plus fondamentales.
Depuis 1993, notre manuel d’assurance qualité décrit la démarche que nous nous imposons :

    • plans vérifiés par son créateur, puis par l’ingénieur avant toute diffusion
    • note de calculs vérifiée par son créateur puis par l’ingénieur « extérieur » à l’affaire
    • dossier relus par l’ingénieur chargé de l’affaire avant diffusion (vérification de la cohérence entre toutes les pièces)
    • gestion stricte et organisée des affaires : courrier, fax, courriel, compte–rendu, données entrantes, diffusions, gestion des sous-traitants ou cotraitant…